• +33 768 653 705
  • contact@lyrebird-software.com

Accessibilité

L’accessibilité, c’est aussi des outils de communication adaptés

Auparavant, on parlait d’ « intégration » des personnes porteuses d’une déficience : c’est-à-dire que c’est l’individu qui devait s’adapter à son environnement. Chez Lyrebird, nous voulons leur « inclusion » : ainsi c’est l’environnement qui doit s’adapter à l’individu et non l’inverse. [1] [« Mettre le Web et ses services à la disposition de tous les individus, quel que soit leur matériel ou logiciel, leur infrastructure réseau, leur langue maternelle, leur culture, leur localisation géographique ou leurs aptitudes physiques ou mentales. » Tim Berners-Lee, directeur du W3C.] Aujourd’hui encore des personnes en situation de handicap ont du mal à accéder à certains contenus de sites web. Il leur faut donc beaucoup d’effort et de courage pour naviguer.

Internet pour les malvoyants

Comment nous rendons accessible notre application

Nous nous engageons à ce que ces points soient respectés sur le long terme :

  • Un langage facile à comprendre.
  • Un découpage en plusieurs pages, aux rubriques suivant un ordre logique.
  • Des pages qui ont un sens et un texte alternatif aux médias (images, vidéos…).
  • Une navigation et un flux de site logiques et faciles à suivre.
  • Une excellente sémantique.
  • Une navigation au clavier efficace.
  • Des Images et des couleurs non-ambigües.
  • Un glossaire expliquant tous les acronymes et abréviations.
  • Un mélange de bon contenu, de structure propre et de visuels agréables.
Internet pour tous

Choix de la police d'écriture

Nous offrons également à l’utilisateur la possibilité de choisir sa police d’écriture. Parmi celles proposées, nous incluons des polices d’écritures adaptées aux personnes malvoyantes :

  • EIDO (en grec « perception visuelle »): Mise en place par les chercheurs du CNRS au laboratoire de Psychologie Cognitive de l’Université d’Aix-Marseille pour faciliter la lecture des personnes malvoyantes atteintes de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Les personnes en étant atteintes confondent facilement les lettres d’apparence proche (b et d, h et l, p et q, etc…). Les polices traditionnelles ne tiennent pas forcément compte de cela, ce qui peut rendre la lecture hasardeuse même pour les voyants.
  • Tiresias : Cette famille de police d’écriture propose un panel de polices aux formes optimales et accessibles comprenant des subtilités propres au handicap visuel et au contexte d'utilisation. Elles sont le fruit d’un travail de recherche très approfondi mené par divers organismes anglais (dont le Royal National Institute of the Blind, partenaire du CRI-Greta du Velay).
police d'écriture facile à lire

Incrivez-vous à notre newsletter