• +33 768 653 705
  • contact@lyrebird-software.com

Mobilité et IoT

L’expension de l'internet des objets (IoT)

Une enquête récente d’IDC montre que les deux tiers des entreprises interrogées prévoient d’investir dans l'IoT (Internet of Things). IDC prévoit ainsi qu'en 2020 les entreprises du monde entier vont investir près de 1,5 Milliard de dollars dans l’Internet des Objets. Par ailleurs, Gartner prévoit qu'à ce même horizon 2020, ce sont 21 milliards d'objets connectés intelligents qui seront en circulation, chiffre qui pourrait bien se révéler plus important. Deux facettes de l'IoT sont susceptibles de générer un impact lourd sur les entreprises. Une organisation pourra être tout à la fois utilisatrice d'objets connectés intelligents (comme des machines transmettant des informations sur leur état d'usure), et productrice d’objets intelligents en liaison avec des applications téléchargeables pour ses clients.

internet des objets

L'IoT et la mobilité

L’Internet des objets (IoT) est aujourd’hui stimulé par la mobilité, le système GPS, l'identification par radiofréquence (RFID), les capteurs, les encres intelligentes (e-ink), et autres nouveaux matériaux. Exemples de cas concrets :

  • La surveillance et la maîtrise de la consommation énergétique des bâtiments.
  • La surveillance à distance de sites de production.
  • la gestion optimisée des services et du transport par le suivi des actifs en transit.
  • la surveillance des données de localisation pour surveiller les personnes et les objets via le GPS, les données géo spatiales dynamiques en direct, les données environnementales en temps réel (données météorologiques), la circulation et la géopolitique.
  • L'identification par radiofréquence, ou RFID (Radio Frequency Identification, méthode pour mémoriser et récupérer des données à distance via des marqueurs nommés « radio-étiquettes »). Utilisée pour les puces sous-cutanées d’animaux de compagnie, les passeports, les cartes de paiement « sans contact »…
  • La technologie portable ou encore "wearable technology" offre d'enregistrer et d'analyser des données d'exploitation. Par exemple, les Google Glass capables d’accompagner un utilisateur pendant un assemblage de pièces en lui fournissant les informations de montage.
mobilité des appareils

Choix d'un système d'information adapté

Dans ce contexte, Il faudra pourvoir gérer de conséquentes quantités de données, les trier, les valider, les exploiter, les sauvegarder, les comparer … Il est primordial de pouvoir disposer d'un logiciel ERP doté d'une souplesse suffisante, d’une excellente communication réseau, pouvant assurer la bonne gestion des données et possédant des systèmes d'identification et de sécurité adaptés. Ainsi le système ERP est essentiel pour connecter et structurer les données reçues des appareils et dispositifs. Il doit pouvoir analyser et traiter ces flux de données en temps réel. D’avantage axé sur les évènements, il doit pouvoir connecter les processus, les personnes et les données de manière intelligente pour fournir de nouveaux modèles métiers et nous permettre de prendre de meilleures décisions. Nos systèmes sont évolutifs (« scalables ») ce qui nous permet de pouvoir traiter une énorme quantité de données.Grâce à une planification minutieuse, notre système d’informations sera capable d’évaluer et de stocker les millions de nouvelles données générées par l'IoT sans se retrouver étranglé.

un système d'information adapté

Incrivez-vous à notre newsletter